Injection de botox wikipedia english

Ces injections ont donc l'intérêt d'éviter ou de repousser des aponévrotomies douloureuses pour les personnes atteintes de cette pathologie. La toxine botulique a été utilisée avec succès [ 23 ] sur des nouveau-nés pour traiter un excès de production de salive induit par une maladie génétique rare, le syndrome CHARGE.

La toxine botulique peut être utilisée pour remédier à une dysphagieune achalasieune sténose hypertrophique du pyloreune sténose du sphincter d'Oddila maladie de Hirschsprungune fissure analedes hémorroïdesen proctologie [ 18 ]. La toxine botulique peut être utilisée en cas de vessie hyperactivede dysynergie vésico-sphinctérienne [ 18 ].

La toxine botulique est utilisée en injections locales à faible dose pour provoquer des paralysies musculaires ciblées muscles peauciers du front par exemple afin d'atténuer temporairement les rides pendant cinq à six mois. En géneral, on traite les rides dites du Lion muscle corrugator et pyramidal le muscle frontal, les fibres externes du muscle orbiculaire rides dites de la patte d'oie. L'application esthétique de la toxine botulique a été découverte par hasard à la fin des années [ 18 ].

Leur première présentation à un congrès scientifique de l'usage du produit à des fins esthétiques est fort mal reçue. Ensuite, aux États-Unisl'utilisation esthétique de la toxine botulique est devenu un véritable phénomène de société qui a fait la fortune du laboratoire Allergan qui le commercialise.

Les injections de toxine botulique sont souvent associées aux injections d' acide hyaluronique. Les premières ont un effet tenseur dans le sens où elles détendent le muscle alors que les secondes ont un effet de comblement de rides et il est souvent utile d'utiliser les deux techniques pour traiter l'ensemble d'un visage.

Les injections de botox agissent uniquement sur les rides dynamiques, ou rides d'origines musculaires, et va avoir un effet de mise au repos des muscles ciblés [ 24 ]. Dans les annéesl' Unité unité japonaise de guerre biologique cultive le Clostridium botulinum pour en étudier l'effet sur des prisonniers durant l' occupation de la Mandchourie [ 6 ]. Durant la Seconde Guerre mondialeselon une hypothèse évoquée par certains historiens [ 25 ]Reinhard Heydrichun dignitaire nazi qui fut l'adjoint direct de Heinrich Himmlerpourrait avoir été victime d'une arme biologique antipersonnelle fondée sur l'utilisation de la toxine botulique.

L' Obergruppenführeratteint par des fragments d'une grenade lancée contre lui par des résistants tchèques opération Anthropoidest mort alors que le pronostic vital n'était pas engagé, liposuccion 6 mois apres cesarienne du botulisme [ 26 ]provoqué par la toxine botulique mêlée à la couche de colle enduisant la grenade.

Ce projet génocide sera annulé après le succès du débarquement en Normandie. Plus d'un million de doses d'antitoxines ont été mises à disposition des troupes. Enle président Richard Nixon met fin au programme américain des armes offensives biologiques.

Enune convention internationale interdit la recherche, la production et la détention d'armes biologiques offensives, la Biological and Toxin Weapons Conventionmais des pays signataires ne respectent pas leur engagement, comme l' Irak ou l' Union soviétique.

La toxine botulique est ainsi testée sur le site soviétique dit Aralsk-7 sur l' île de Vozrojdénia dans la mer d'Aral. Enaprès la guerre du Golfeun rapport du Département de la Défense américaine soutient que l'Irak aurait reconnu devant les experts de l'ONU, avoir produit 19 litres de toxine botulique concentrée, dont près de 10 étaient militarisés armes chargées [ 6 ][ 28 ].

Enl'Irak aurait déployé 13 missiles de km de portée, et bombes de kg, chargés de toxine botulique [ 6 ]. Entre etplusieurs tentatives d'attaques par aérosol de toxine botulique ont eu lieu au Japon, menées par la secte Aum Shinrikyô. Les auteurs auraient obtenu leur C. Des experts mettent en doute l'efficacité militaire d'éventuels aérosols de toxine botulique, à cause des contraintes liées à la concentration et à la stabilisation de la toxine contradictoire avec la dissémination. D'autres moyens sont envisagés, afin d'y faire face, comme la contamination délibérée d'aliments ou d'un réseau d'eau potable.

En situation naturelle, on ne connaît aucun cas de botulisme humain lié à l'eau. En principe, la chloration de l'eau inactive la toxine. Cependant en cas d'alerte, des kits de détection pour eau d'alimentation sont prévus. La toxine est détruite par ébullition pendant dix minutes [ 29 ]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fleming, Debra Long Hunt.

ASM Press,p. ArnonSchechter R. Elle a une action sur les troubles de la motricité surtout sur la spasticité.

Depuis quelques années, elle est utilisée sous forme d'injection dans le point moteur du muscle entraînant une paralysie du muscle servant à diminuer les contractions excessives liés à la spasticité.

Kings dominion tallest rides

Certaines études suggèrent que des injections de toxine botulique dans certains muscles de la tête et du cou sont efficaces pour traiter les douleurs de la migraine mais ces résultats ont été infirmés [ 14 ] en prouvant par un essai clinique en double aveugle que c'est l' effet placebo qui explique certains résultats positifs.

La toxine botulique a été utilisé avec succès [ 15 ] sur des nouveau-nés pour traiter un excès de production de salive induit par une maladie génétique rare, le syndrome CHARGE.

Catégories : Médecine esthétique - Traitement médical en dermatologie. Page s en rapport avec ce sujet :. Organization and regulation of the neurotoxin genes in Clostridium botulinum and Clostridium tetani. Laboratory Diagnostics of Botulism. Fleming, Debra Long Hunt.

Injection de botox wikipedia english

ASM Press,p. Structural analysis of the catalytic and binding sites of Clostridium botulinum neurotoxin B. Arndt, Min Dong, William H. Tepp, Eric A. Johnson, Edwin R. Structural basis of cell surface receptor recognition by botulinum neurotoxin B.

Injection anti-rides

Botulinum neurotoxin B recognizes its protein receptor with high affinity and specificity. Goodnough, William H. Johnson, and Edwin R. Synaptotagmins I and II mediate entry of botulinum neurotoxin B into cells. Ehrlich, Alan Finkelstein, Bibhuti R. Dasgupta, And Lance L. Koriazova and Mauricio Montal. Translocation of botulinum neurotoxin light chain protease through the heavy chain channel.

Flicker, John P. Robinson, and Bibhuti R. Is formation of visible channels in a phospholipid bilayer by botulinum neurotoxin type B sensitive to its disulfide? Botulinum neurotoxin light chain refolds at endosomal pH for its translocation.

Role of metals in the biological activity of Clostridium botulinum Neurotoxins. Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia.

Voir la liste des contributeurs. La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google. Cette page fait partie du projet Wikibis. Dans cette page Haut de page Les différents types de toxine botulique Activité pharmacologique Liaison de la toxine botulique sur la synapse neuronale Internalisation de la toxine dans la synapse Translocation de la chaîne légère de la toxine dans le cytosol de la synapse L'action de la toxine botulique sur le complexe SNARE Activité endopeptidase à zinc de la toxine botulique Transpiration Dystonie Migraine Syndrome CHARGE Notes et références Médecine esthétique La médecine esthétique est un ensemble d'actes médicaux visant à perfectionner l'apparence Épilation Épilation laser Lumière intense pulsée Mésolift Liposuccion La liposuccion est une opération de chirurgie esthétique donnant la possibilité un remodelage Lipostructure Lipodissolution Seins Le sein ou la poitrine dans son ensemble, forme la région ventrale supérieure du torse d'un animal, La présence d'anticorps dirigés contre la toxine botulinique de type A peut réduire l'efficacité du traitement par BOTOX.

En conséquence, par mesure de prudence, un intervalle minimum entre 2 séances d'injection doit être respecté :. Voie intramusculaire stricte ou intradermique stricte suivant l'indication.

Se reporter aux recommandations spécifiques à chaque indication, décrites plus bas. De façon générale, la dose optimale comme le nombre de sites d'injection par muscle n'ont pas été établis pour toutes les indications.

Dans ce cas, les schémas posologiques devront être établis individuellement par le praticien. Les doses optimales doivent toujours être établies par titration et ne doivent pas dépasser la dose maximale recommandée. Après désinfection de la peau, la dose de BOTOX diluée est injectée à l'aide d'une aiguille stérile de calibre adapté au muscle à injecter.

Le guidage électromyographique peut augmenter la précision de l'injection : l'activité électrique enregistrée par la pointe de l'aiguille d'injection est utilisée comme guide pour le positionnement dans le muscle cible. Chez l'enfant, les injections de toxine botulinique doivent être administrées par des médecins spécialisés et ayant une forte expérience de ce traitement chez l'enfant. Ce traitement médicamenteux doit être inclus dans une prise en charge globale multidisciplinaire associant neurologue, pédiatre, médecin de médecine physique et de réadaptation, chirurgien orthopédiste… et associé à une prise en charge réadaptative.

Chez les patients adultes atteints d'hyperactivité vésicale, ce traitement médicamenteux par injection dans le détrusor doit être inclus dans une prise en charge globale multidisciplinaire associant médecin urologue et gynécologue-obstétricien ayant reçu une formation spécifique d'utilisation de la toxine botulinique dans cette indication sous la supervision d'un urologue. Les injections de toxine botulinique doivent être réalisées sous visualisation cystoscopique, via un cystoscope flexible ou rigide, en évitant le trigone.

Chez les patients adultes atteints d'hyperactivité détrusorienne neurologique, ce traitement médicamenteux par injection dans le détrusor doit être inclus dans une prise en charge globale multidisciplinaire associant médecin urologue et médecin de médecine physique et de réadaptation ayant reçu une formation spécifique d'utilisation de la toxine botulinique dans cette indication sous la supervision d'un urologue.

Pour les instructions concernant la reconstitution, la manipulation et l'élimination de BOTOX, voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination. Après reconstitution, BOTOX ne doit être utilisé que pour une seule séance d'injection pour un seul patient. Le fait d'éviter d'injecter près du muscle repas regime rqap impot de la paupière supérieure permet de réduire la complication par un ptosis.

Le fait d'éviter d'injecter dans la paupière inférieure médiane, et donc d'atténuer la diffusion dans le petit oblique, permet de réduire la complication par une diplopie. En général, l'effet des injections apparaît dans les trois jours et atteint un pic une ou deux semaines après le traitement. Chaque traitement dure environ trois mois, à la suite desquels la procédure peut être répétée indéfiniment.

Injection de botox wikipedia english

Lors des réinjections, la dose peut être augmentée jusqu'à deux fois si le résultat du traitement initial est considéré insuffisant. Toutefois, il semble n'y avoir qu'un faible bénéfice à injecter plus de 5 Unités par site. Normalement, un traitement plus fréquent que tous les 3 mois n'apporte aucun bénéfice supplémentaire. Les doses et la technique d'injection sont identiques à celles décrites pour le traitement du blépharospasme unilatéral.

Toxine botulique

Un contrôle électromyographique peut être nécessaire pour identifier les petits muscles circulaires. La masse musculaire et le degré d'hypertrophie ou d'atrophie sont des facteurs à prendre en considération lors de la sélection de la dose appropriée. Les schémas d'activation musculaire peuvent changer spontanément en cas de torticolis spasmodique, sans changement de la présentation clinique de la dystonie. En cas de difficulté pour isoler les muscles à injecter, les injections doivent être faites avec assistance électromyographique.

Lors d'études plus récentes, les doses allaient de 95 à Unités avec une moyenne approximative de Unités. Comme pour tout traitement médicamenteux, la dose initiale chez un patient naïf sera la dose minimale efficace. Afin de minimiser le risque de dysphagie, le sterno-cleido-mastoïdien ne doit pas être injecté de façon bilatérale, ni recevoir plus de unités 1 ml par séance.

Des ajustements pourront être faits lors des séances suivantes en fonction de la réponse initiale, sans dépasser une dose totale de unités 3 ml par séance. L'amélioration clinique apparaît généralement au cours des deux semaines suivant l'injection. Le bénéfice clinique apparaît généralement vers la sixième semaine après l'injection.

Une nouvelle injection peut être faite lorsque l'effet clinique de l'injection précédente a diminué. La durée de l'effet bénéfique rapportée dans les essais cliniques a montré des variations importantes de 2 à 33 semainesavec une durée plus souvent rencontrée de 3 mois, le tout dépendant des symptômes et des réponses individuelles des patients. Le schéma posologique doit donc être adapté aux besoins de chaque patient. Les séances d'injection doivent être répétées en fonction de la durée de l'effet clinique.

Elles seront toujours espacées d'au moins 10 semaines. BOTOX est destiné à être injecté dans les muscles extra-oculaires en utilisant impérativement un guidage électromyographique voir Technique d'injection. Afin de préparer l'oeil à l'injection de BOTOX, il est recommandé d'administrer quelques minutes avant l'injection, quelques gouttes d'anesthésique local et de décongestionnant oculaire.

Doses initiales : utiliser les plus petites doses pour le traitement de faibles déviations et les doses plus fortes pour les déviations importantes. Pour les muscles verticaux et pour le strabisme horizontal de moins de 20 dioptries prismatiques : 1,25 unités à 2,5 unités de 0,05 ml à 0,10 ml quel que soit le muscle. Pour le strabisme horizontal de 20 à 50 dioptries prismatiques : 2,5 unités à 5 unités de 0,10 ml à 0,20 ml quel que soit le muscle.

Pour une paralysie persistante du nerf moteur externe d'un mois ou plus : 1,25 unités à 2,5 unités 0,05 ml à 0,10 ml dans le droit interne. Les doses initiales de BOTOX dilué provoquent habituellement la paralysie des muscles injectés un à deux jours après l'injection : l'intensité de cette paralysie augmente pendant la première semaine. La paralysie dure 2 à 6 semaines et se résorbe progressivement pendant une période à peu près équivalente.

Les sur-corrections durant plus de 6 mois sont rares. La moitié des patients environ aura besoin de doses supplémentaires, du fait d'une paralysie insuffisante du muscle après la dose initiale, ou à cause de facteurs mécaniques tels que d'importantes déviations ou restrictions, ou encore à cause du manque de fusion motrice binoculaire pour stabiliser l'alignement. La posologie exacte et le nombre de sites d'injection doivent être adaptés à chaque individu d'après la taille, le nombre et l'emplacement des muscles impliqués, la sévérité de la spasticité, la présence d'une faiblesse musculaire localisée et la réponse du patient au traitement précédent.

Dans les essais cliniques, la dose totale administrée par séance d'injection n'a pas dépassé Unités. La dose totale doit être répartie entre les différents muscles sélectionnés.

Utiliser une aiguille de 25, 27 ou 30 gauges pour les muscles superficiels et une aiguille plus longue pour les muscles plus profonds. Afin d'isoler les muscles concernés, le recours à un guidage électromyographique ou à des techniques de stimulation nerveuse peut être utile. Le choix de plusieurs sites d'injection par muscle permet de répartir plus uniformément BOTOX et s'avère particulièrement utile pour les gros muscles.

L'amélioration clinique de l'hypertonie musculaire s'observe généralement au cours des deux semaines qui suivent la séance d'injection. L'effet clinique maximal apparaît généralement quatre à six semaines après le traitement.

Les séances d'injection pourront être répétées si besoin, mais seront toujours espacées d'au moins 3 mois. Dans les essais cliniques, l'intervalle entre 2 séances d'injection était compris entre 12 et 16 semaines. Lors d'une nouvelle séance d'injection, l'intensité et le type de spasticité musculaire peuvent conduire à modifier la dose de BOTOX administrée et le choix des muscles à injecter. Après reconstitution, BOTOX est injecté avec une aiguille stérile de 27 ou 30 gauges et de longueur adaptée aux muscles ciblés.

Pour localiser les muscles concernés, le recours à un guidage électromyographique ou à des techniques de stimulation nerveuse peut être utile. La posologie exacte et le nombre de sites d'injection doivent être adaptés à chaque individu d'après la taille, le nombre et l'emplacement des muscles impliqués, la sévérité de la spasticité, la présence d'une faiblesse musculaire locale et la réponse du patient au traitement précédent.

Dans le traitement du pied en équin, deux injections sont faites dans chacun des chefs médial interne et latéral externe du muscle gastrocnémius jumeau atteint. En cas d'hémiplégie, la dose initiale recommandée est de 4 Unités par kg injectées dans le membre concerné. En cas de diplégie, la dose initiale recommandée est de 6 Unités par kg, à répartir entre les deux membres concernés.

Il conviendra de strictement respecter la dose initiale recommandée chez les enfants, en particulier, pour ceux :. A titre indicatif, le tableau ci-dessous fournit des directives pour l'injection de BOTOX dans le traitement de la spasticité locale chez les enfants âgés de 2 ans et plus.

La dose et le plan de traitement devront être réévalués en cas de survenue d'effets indésirables. L'amélioration clinique survient généralement au cours des deux semaines qui suivent la séance d'injection. Elles seront toujours espacées d'au moins 3 mois. Une posologie adaptée devrait permettre d'obtenir un intervalle d'au moins 6 mois entre deux séances. Injecter 50 Unités de BOTOX en injection intradermique stricte, réparties uniformément en plusieurs sites de la zone d'hyperhidrose de chaque aisselle distants les uns des autres d'environ 1 à 2 cm.

La zone d'hyperhidrose peut être déterminée en utilisant des méthodes standardisées, comme la méthode de Minor test à l'iode. Des doses différentes de 50 Unités par aisselle n'ont pas été étudiées et ne peuvent donc pas être recommandées. L'amélioration clinique survient en général au cours de la première semaine suivant la séance d'injection.

La réponse au traitement est supérieure à 4 mois et peut durer 1 an ou plus. Des injections supplémentaires peuvent être faites lorsque l'effet clinique des injections précédentes diminue, mais il est nécessaire de respecter un délai minimum de 4 mois entre 2 séances d'injection. Préparer une solution dont la dilution est adaptée à la posologie voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination.

Au moment du traitement, les patients ne doivent pas présenter d'infection urinaire voir rubrique Contre-indications. Un examen cyto-bactériologique des urines doit être systématiquement réalisé 5 jours avant le traitement.